Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

¤ Hassling, l'Imperium selvyen orientalis

le Dim 7 Jan - 22:27
Hassling, l'Imperium selvyen orientalis


  • Description :
La diversité de relief de l’Hassling est tout d’abord visuelle. Aux yeux du voyageur parcourant les vastes nuées grises, brumeuses et ensoleillées de l’Hassling méridionale, deux images typiques se dressent devant lui, l’une représentant le Nord et l’autre, le Sud. Depuis la plaine aride de l’Hassling septentrional, jusqu’au sud d’Arkaelis, où l’Imperium selvyen orientalis entama son essor, on peut contempler en été une interminable étendue de champs verdoyants, parsemés de masses colorées d’un vert foncé : ce sont les arbres des villages. Fermes et bosquets jalonnent le territoire, où des centaines de communautés coexistent. Au sud, le tableau est différent. Durant la plus grande partie de l’année, les rizières présentent à l’observateur qui les survole leurs surfaces submergées d’eau. Ces terres sont verdoyantes et vallonnées. Les cultures en terrasse y gravissent les monts de degré en degré, atteignant presque leurs sommets avant d’en dévaler les versants opposés. Les lignes que forment leurs parois épousent le terrain à la manière des contours tracés par les géographes sur leurs cartes. De nombreux chemins de pierre grise les traversent et y tracent une sorte de labyrinthe inférieur. Lorsque le soleil est levé, on le voit depuis les airs se refléter de tout son lustre sur les eaux des rivières. Il semble alors briller à travers les champs, de sorte que tout cet ornement de lignes formées par les terrasses, les chemins et les sommets semble courir sous les yeux de l’observateur comme sur un immense écran qui défile, ou comme une dentelle qui serpente sur la surface argentée d’une mer scintillante. Nul ne peut survoler les collines verdoyantes et accidentées du sud de l’Hassling sans se demander où vivent les cinquante millions d’habitants de ce pays, et ce dont ils se nourrissent, tant les vastes étendues de montagnes et de vallées semblent largement incultivables et peu habitées. A l’instar de la Valysie, la population se concentre dans de grandes villes et de denses espaces urbains. Au Nord comme au Sud, les abondantes ressources naturelles du pays sont complétées par l’inlassable ingéniosité des hommes, dont la florissante industrie de fertilisants n’est qu’une des manifestations spectaculaires.

Population estimée : Quatre-vingt dix millions d’habitants.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum