Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Modèle d'inscription

le Lun 8 Jan - 1:10
Bua nó Bás étant un jeu de rôle dont l'univers recèle de possibilités, je souhaite que ce recueil révèle son utilité quant à la création de votre futur personnage. Bien que sa lecture ne soit pas formellement obligatoire, celle-ci est fortement conseillée. Le sujet est susceptible de faire l'objet de divers changements mais vous serez prévenu en conséquence. Cet ensemble d'aides à la création de votre personnage existe pour vous signaler les nombreuses erreurs et maladresses que l'on peut observer au sein des RPs et surtout pour éviter d'avoir affaire à une pépinière des personnages en tous points similaires et de fait potentiellement lassants. Ainsi, puisque vous bénéficierez de ce tutoriel, je me montrerai plus exigeant à l'égard des personnages « archétypes », « stéréotypés », j'entends par là à titre d'exemple :

- les individus en quête de vengeance ou d'un idéal - philosophique ou moral
- les schizophrènes
- les bâtards
- les hybrides
- les femmes guerrières

C'est évidemment une liste non-exhaustive.

I - Les personnages archétypes

Car il serait surprenant et des plus lassants de croiser systématiquement les mêmes types de personnes, d’autant plus quand ce sont des gens que l'on croise plutôt rarement dans cet univers alors que les options sont presque infinies, l'originalité et dans une certaine mesure le réalisme seront mit à l'honneur. Déployez à l'envi votre imagination, redoublez d'ingéniosité, cherchez des alternatives, et surtout n’hésitez pas à me demander conseils : je suis là pour ça et pour vous aider à trouver des solutions afin que vous ayez un perso sur mesure. J'espère en toute sincérité que vous jouerez avec ce personnage pendant de nombreuses mois, voire années si le RP rencontre un franc succès, parce qu'il serait vraiment dommage de ne pas exploiter la complexité du monde de Bua nó Bás pour vous constituer un passé unique au fort potentiel d’évolution.

En premier lieu faut-il préciser que l'action de Bua nó Bás se déroule durant une période d'inspiration médiévale, par conséquent profondément misogyne, les femmes n’étant jamais considérées comme des adultes à part entière et sont sous la coupe d’un père ou d’un mari sauf situation exceptionnelle. Ainsi, les métiers d’armes leur sont rarement accessibles et encore moins l'armée ; celles et ceux qui désirent jouer des femmes guerrières devront bien développer ce qui les a amenées à choisir une vie où elles ne seront plus considérées comme des femmes dignes de ce nom mais pas non plus comme des guerrières dignes de se battre aux cotés des hommes. De même, il existe un grand mépris et quelques superstitions autour des bâtards et hybrides, en incarner l'un des deux ne sera sûrement pas un choix à prendre à la légère.

Hormis en Britannia, au sein du Khaganat Inrelith, et en Valysie, sur l'archipel de Reyksavia et dans certaines régions en Orient, où d’autres religions sont pratiquées, le culte de Sola Invicta et avec elle, la culture Selvyenne, font loi. La noblesse est un état héréditaire donnant droit à un patronyme et à un blason, ce qui implique que les roturiers, les non-nobles, ne portent pas de nom de famille, bien que roturier ne signifie pas pour autant pauvre ni sans prestige. Certains roturiers ou bourgeois sont propriétaires de leurs terres, les artisans et commerçants peuvent jouir d’une réputation et d’une fortune importante et sont traités avec une certaine considération. Un certain nombre de fonctionnaires, les commandants des ports, les hommes et officiers du guet des villes, ainsi que les membres des maisonnées des seigneurs sont souvent issues de la roture et peuvent aussi disposer d'un prestige social non-négligeable.

II - Les erreurs à éviter

Voici quelques conseils. Selon ce que j'ai pu observer au cours de mon expérience, il n'est pas rare de lire, dès la fiche de présentation, des descriptions de ce type-ci : « Elle est belle », « Il est plein d'esprit et son caractère fourbe et malicieux vous surprendra plus d'une fois », « Ne vous en déplaise, son sens de l'humour n'a d'égal que sa puissance », et j'en passe. C'est concrètement ce que l'on peut désigner comme une pléthore de qualités et de compétences sans forcément y voir là l'ombre d'un moindre petit défaut. Sachez-le et tenez-le vous pour dit : un personnage parfait est un personnage ennuyeux. En outre, l'intelligence est un domaine subjectif, et soyons clair, si vous n'êtes pas vous-même un William James Sidis en puissance : cela va s'avérer complexe de jouer pareil personnage. Il n'y a rien de plus désagréable à lire que quelqu'un qui décrit son personnage comme si ce dernier était la septième merveille du monde, car si d'aventure vous vous y essayez, celui-ci devient inaccessible. Or, l’intérêt du jeu de rôle réside dans le dynamisme et la pluralité des points de vue. L'intérêt que peut susciter un personnage s'articule non pas autour de ses qualités mais autour de ses défauts ; et d'opter pour le raccourci hasardeux d'expliquer à quel point qu'il est beau, tendre, irrésistible et avec quelle facilité les jouvencelles tombent sous son charme, implique que le malheureux cas où une damoiselle ne daignerait même pas jeter ne serait-ce qu'un simple regard à son endroit serait incohérent. Où diable est le plaisir à retirer si nous nous livrions à ce genre de mièvreries pompeuses et prétentieuses ? Songez-y sérieusement.

C'est aussi désagréable à lire que des smileys sur des posts RP, et les personnages imaginés comme « décalés, loufoques, en bref, par nature humoristique » et qui souffrent de fait d’un point de vue biaisé, et qui utilisent de surcroît un langage cousu d'anglicismes insipides et incohérents. Enfin, à moins de déclarer d’entrée de jeu que votre personnage est narcissique et donc que sa propre vision des choses est déformée par ce charmant défaut que constitue son égo surdimensionné, se retrouver avec un partenaire de jeu qui n'a de cesse d'encenser son intelligence, sa beauté, son charisme et son humour, reste agaçant.

III - Tutoriel pour la construction de votre personnage

Avant même d'écrire une ligne :

• Ouvrez un document word.

• Consignez ici tout ce qui viendrait à l'esprit lorsque vous intégrerez la trame scénaristique, notamment les objectifs que votre personnage pourrait avoir ainsi que son identité. Bref, soyez prolixe, ne lésinez pas sur les détails : lâchez-vous car tout ce qui vous passe par la tête pourrait constituer un élément de construction directe ou indirecte.

• Dans votre fichier, notez l’âge de votre personnage puis prenez le temps de visualiser dans sa chronologie chaque événements importants jusqu’à sa naissance, voire avant.

• A l’aide des dates correspondantes, regardez dans la chronologie de l’univers les éléments que vous seriez susceptible d'utiliser.

• Ensuite, lisez le maximum des fiches validées pour saisir ce qui est accepté ou ce qui est excessivement utilisé ou non, et songez à supprimer de votre liste d’idées les éléments bien trop utilisés par les autres PJ.

Votre personnage doit donc être celui que vous avez envie de jouer, celui qui vous amusera et amusera vos partenaires, celui avec lequel il sera facile dans une certaine mesure d'interagir et de faire évoluer au fil du temps. A l'évidence, il faut considérer votre fiche comme le produit d'une réflexion approfondie à partir des éléments à votre disposition, qui pourraient s'intégrer à votre histoire d’une manière ou d’une autre. Il s’agit donc d’abord d'étudier en détail les faits historiques, sa personnalité, son physique, et les événements de son passé et de réfléchir à ce qui aurait pu, au cours de son histoire, l’amener à ces résultats. Par exemple, les orphelins ayant connu une vie horrible, ceux ayant vécu un grave accident ou la perte d’un parent, des préjudices moraux ou physiques, éprouvent généralement des difficultés à entrer en interaction avec les autres. Or, et je parle en connaissance de cause, il est très difficile de jouer un PJ qui est très renfermé sur lui-même, ne serait-ce que pour avoir un partenaire régulier et ensuite pour vous faire avancer par la suite.

Votre style d’écriture et votre imagination ainsi que les expériences que vous auriez pu accumulés au cours de vos précédentes participations à des jeux de rôles le feront évoluer de manière unique. Qu’il ait une histoire extraordinaire, quoique ça n’est pas nécessairement son passé qui le rendra intéressant mais ses actions à partir du moment où vous êtes validé et le faites entrer dans l’aventure, n'est pas un prérequis et n'est pas forcément gage de qualité. Si l'originalité sera très appréciée, une histoire, simple, classique, et limpide, à défaut de correspondre à un cheminement archétype, sera tout aussi bien considérée.

En guise de conclusion, une fois que vous aurez rassemblé toutes vos idées, je vous invite à les ordonner. Vous pouvez tout-à-fait rédiger une chronologie pour vous y retrouver, surtout si votre PJ a accompli de nombreuses et remarquables actions dans sa vie, durant ses voyages ou durant les batailles qu'il dut livrer. Si vous avez suivi mes conseils, votre fiche sera finalisée incessamment sous peu et il vous suffira de la développer et de l’enrichir au fur et à mesure des aléas de votre inspiration.

IV - Le formulaire d'inscription

Nom (facultatif) :
Prénom :
Race :
Sexe :
Age :
Classification :
Apparence physique :
• Signes particuliers :
Psyché :
Compétences & capacités :
• Nom :
• Type :
• Description :
• Niveau de maîtrise :
• Talents particuliers :
• Affinités magiques :
• Particularités raciales :
Biographie :
Objectif (facultatif) :

________________________________________________

Chaque champs correspond ainsi à une (ou des) information(s) qu'il m'est nécessaire de connaître et qui définiront votre personnage. Voici quelques explications quant à ces informations :

Nom (facultatif) : /
Prénom : /
Race : /
Sexe : /
Age : /
Classification : /
Apparence physique : La description de votre personnage doit être complète. C’est une section qu’on néglige souvent au profit du skin mais n’oubliez pas que celui-ci ne fait pas tout ; certes, il vous servira de base pour le physique mais l’apparence ne s’y limite pas et il y aura sans doute quelques petites différences. Ce que j'attends, c’est une description du physique général, incluant la silhouette, la taille, le poids, en bref, tout ce qui peut se voir et s’estimer même de loin. Il s’agit de forger la première impression sur votre personnage et la combiner avec le skin.

• Signes particuliers : Si l’apparence désigne tout ce qui se rapproche aux caractéristiques physiques telles que la taille et la couleur de peau, les signes particuliers se concentrent sur ce qui est, ma foi, particulier. On a là les tatouages, les cicatrices, qui permettent de distinguer votre personnage immédiatement, mais également ses éventuels tics et autres petits détails qui le singularise.

Evidemment, les pouvoirs de certains individus modifient leurs apparences. Inutile donc de la décrire de nouveau ici ; précisez juste que son apparence entière est particulière.

Psyché : Pour l'ensemble des joueurs, cette partie est la plus importante alors si c’est votre cas, n’hésitez pas à la développer. Globalement, j'ai quelques exigences quant à la psyché de votre personnage : son caractère, bien évidemment, avec ses qualités et ses défauts, mais également, peut-être, sa philosophie de vie ou encore ses activités et ce qu’il aime ou, comme à l’inverse, ce qu’il n’aime pas ou n’aime pas faire. Il serait aussi appréciable d'ajouter sa plus grande hantise. Je vous demanderai de commencer à vous intéresser au "background" du RP dans cette section : il faudra définir les conséquences de certains événements historiques, ou même de son pouvoir, sur sa psychologie.

Compétences & capacités :

• Nom : N’oubliez pas de nommer votre pouvoir.
• Type : Indiquez son type, offensif, défensif ou passif. Inventez-le, au besoin.
• Description : Il s'agit de la section la plus compliquée. Globalement, ce que j'attends de vous, c’est une brève introduction du pouvoir suivi d'une définition précise et rigoureuse de son fonctionnement et enfin des chiffres pour quantifier sa puissance et spécifier ses limites. Si vous avez besoin d’aide sur cette section, n’hésitez pas à m’en demander.

Pour faciliter la lecture, je vous suggère de subdiviser cela en plusieurs paragraphes, composés d'une introduction, d'un texte dédié au fonctionnement et un troisième détaillant des chiffres. Il est possible d’y rajouter un quatrième pour les pistes d’évolutions si vous le souhaitez.

• Niveau de maîtrise : Si la partie consacrée à la description explicite les mécanismes, les possibilités et la puissance du pouvoir de votre personnage, le niveau de maîtrise représente le degré d'aptitude avec lequel il l’utilise. En bref, il faut consigner ce qui se déroule en temps normal, mais aussi les prérequis à l'utilisation du pouvoir, telle que par exemple un besoin de concentration, et s'il s'avère que des émotions trop fortes ou bien du stress, ou autres soucis potentiels que je vous invite à préciser, peut compliquer l’usage dudit pouvoir.

• Talents particuliers : Les talents particuliers sont à proprement dit les capacités que votre personnage détient ; on parle là de capacités particulières. Que votre personnage sache parler sans babiller et compter n’a pas à y apparaitre mais s’il sait écrire, a appris plusieurs langues, ou que sais-je encore, c’est précisément ici qu’il faut le consigner. Si votre personnage est un combattant, il faudra également l'indiquer avec un certain nombre de détails afin de mesurer ses capacités.

• Affinités magiques : Décrivez la maîtrise de vos affinités magiques ; si votre personnage n'est pas réceptif à la magie ou les maîtrise mal, vous devez le spécifier.

• Particularités raciales : Vous devez décrire la maîtrise de vos dons raciaux.

Biographie : La biographie est, en toute logique, la partie la plus longue de votre fiche : après tout, elle rassemble les parties précédentes en expliquant le parcours de votre personnage tout en délivrant le contenu de chaque étapes de son existence. Je vous demanderai de la débuter avec ses parents, de décrire sa famille et son enfance, puis de vous focaliser sur les moments importants de sa vie : principalement l’apparition de son pouvoir le cas échéant, les éventuels épreuves et traumatismes auxquels il a été confronté, ainsi que le moment où il s’insère dans l'Histoire. Pour clarifier cela, établissez des paragraphes et des repères chronologiques !

Objectif (facultatif) : /
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum