Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 10/01/2018
Age : 17
Localisation : Sauvian
Voir le profil de l'utilisateur

[Fiche] Althea Kéragoven

le Mar 27 Fév - 13:13
Nom: Kéragoven
Prénom :  Althea
Race :  Selvyen
Sexe :  Féminin
Age :  16 ans
Classification : Deutéros

Apparence physique: Althea est une jeune femme d'une cinquantaine de kg et mesure un mètre soixante-dix. Elle possède de long cheveux couleur de jais, un visage ovale, légèrement arrondi. Ses yeux sont en amende tandis que ses pupilles sont d'un bleu azur. Sa mère aime parfois déclarer qu'a l'aube, le soleil se pose sur ses yeux du aux reflets du soleil qui donne  parfois une couleur orangée éphémère. Son nez est long et fin, ses lèvres petites mais pulpeuses et qui oscille entre le rose et le pale. Ses oreilles sont également petites. Ses bras et ses jambes sont fins et longs. Son corps est fin mais assez grand pour une femme. De plus, sa peau est légèrement foncée, ce qui témoigne de son milieu de vie près des mers.




Signe physique particulier: Althea, comme les membres de sa famille, les Kéragovens, portent un tatouage sur le dos. Un gigantesque V  dont les deux branches débutent sur les deux omoplates et se rejoignent sur le Coccyx. Tatouage de couleur noir, qui témoigne de l'appartenance à la Famille Kéragoven, le V signifiant Vernal, premier membre de la Famille connu. Les archives chronologique ne peuvent pas donner une date de vie, seulement que c'était un riche marchand qui avait su acquérir un titre et un nom. Concernant le tatouage, pour éviter les copieurs, les ingrédients pour obtenir ce noir sont connus seulement de la Famille.

Psyché: Althea à un caractère de base impétueux. En effet, cette jeune femme, lorsque que quelque chose lui déplaît, n'hésite pas à l'exclamer avec des mots assez sévères, ce qui lui vaut bien souvent des ennuis, surtout dans une société encore patriarcale.. Néanmoins , elle à appris à se comporter comme une jeune femme, être silencieuse et parler peu, car son éducation de noble lui à appris à se comporter en tant que tel. D'ailleurs, elle en à appris les avantages. La séduction est une arme aussi forte que l'épée, mais également aussi agréable qu'une plume. Elle n'est guère intéressée par la mode ou toutes affaires que les hommes prennent pour féminines, tel que les robes ou les végétaux. Or, discuter avec ce genre de dames, permet également de tirer parti des informations du moment, Althea fait mine de s'y intéresser.
L’Équitation est un passe-temps qu'elle pratique souvent, chevaucher lui permet d'oublier, voir réfléchir. Hormis cela, elle aime espionner ces frères combattre à la Rapière ou au combat à mains nues. Elle ne peut cependant pas y prendre part, car elle est une femme.  Lorsqu'elle peut avoir du temps libre et à l'abri des regards, elle pratique la magie, étudie tous les sujets traitant celle-ci, aux monarques et aux anciens dieux, non pas pour leur rendre hommage, mais pour en apprendre plus sur ce qu'est le «Pouvoir». Assez cynique elle respecte tout de même le culte Solaire.  Ce qu'elle désire le plus au monde, c'est ce que désire tout bon Kéragoven, gouverner seule. En effet, L'impératrice Séléna la fascine énormément. Pour elle trop longtemps ont gouvernés les hommes, elle les hais. En effet, son grand frère est mort assassiné et elle devait hériter du domaine Kéragoven. Or, sa mère mis bas un enfant de sexe masculin, et qu'importe le fait qu'Althea soit la plus grande, lui était né garçon ce qui faisait de lui l'héritier. Celui qui devait être le futur chef de cette famille  préférait en grandissant festoyer aux affaires.  
En outre, sa plus grande hantise, et elle en fait des cauchemars, c'est de tout perdre. Perdre sa richesse, son rang, sa magie. Elle adore utiliser et améliorer sa magie,  elle sait pertinemment qu'elle n'arrivera jamais à son potentiel maximum, cependant Althea est obstinée. Non pas une obstination quelconque, mais le type d’obstination qui permet de la différencier des autres dames, une obstination propre à son nom.


Compétences et Capacités:
• Nom : Siérade
• Type : Offensif
• Description : Sierade permet à Althea de maîtriser les éléments liés à l'automne.  Par exemple, le vent ou la foudre sont les éléments principaux de cette saison qu'Althéa admire tant. Si créer des bourrasques, faire pleuvoir , ou projeter de la foudre venant des nuages font partie de Sierade, il n'en faut pas en oublier les possibilités, car Siérade ne se résume pas à lancer de la foudre et des vents. Le vent par exemple, peut prendre des températures différentes, tandis que la foudre peut être modelée. Si Siérade à la possibilité de mélanger des styles de combats différents, il n'en reste pas moins que seul ces trois éléments sont disponibles, et qu'Althea n'en n'est pas à son potentiel maximum. Pour les vents, Althea à besoin de visualiser/Imaginer la puissance et la portée nécessaire, mais un seul coup de bras et les vents s'abattent sur son adversaire. . De plus, elle à acquit la capacité de voler néanmoins très bas, pas plus d'1 mètre de hauteur au sol. Néanmoins, la maîtrise de la foudre est un domaine qui est moins souple que celui des vents Pour les éclairs ou les pluies, Althea à besoin de nuages afin d'en faire apparaître. Et créer des nuages chargés en foudre n'est pas mince affaire, il lui faut du temps, tel que 2 à 5 minutes.L'utilisation de Siérade par Althea remonte à son enfance, quant elle avait dans Les 10 ans. Bien qu'elle n'ai pas été formée par un mentor, le seul fait d’être confronté à 16 automnes lui ont permis d'en acquérir une faible base. Sa réceptivité à la magie lui a aussi bien aidée. L'utilisation dudit pouvoir créer des flammes de couleur orangée autour des yeux de son utilisatrice.
Il semblerait également que les sentiments d'Althea joueraient un rôle dans le bon déroulement de sa capacité magique. La colère, la tristesse mais également la haine modifient son pouvoir. Si la colère permet des frappes plus puissantes, le pouvoir n'est plus contrôlé par Althea, mais le pouvoir prend le dessus d'Althea ce qui à pour conséquence de violentes blessures et une perte temporaire de conscience au détriment d'une autre entité qui semble réapparaître de temps à autre.
Niveau de maitrise:  A l'heure actuelle, Althea ne peut seulement communiquer avec le vent, c'est à dire faire apparaître un léger courant d'air, mais cela sera tout. La maitrise d'une telle capacité nécessite un entrainement structuré et rigoureux qu'elle n'a jamais eu la possibilité d'avoir.
Affinités Magiques: Le Vestyair permet à l'Helshaar d'Althea de pouvoir user de Siérade. Néanmoins, bien qu'elle n'en ait pas conscience, Althea possède aussi la nature du Sirius, et bien qu'aucune capacité à proprement parlée ne fut découvert, il semblerait que le Sirius jouerai un rôle majeur dans ses interactions.




Talents Particuliers:Althea provient d'une famille aristocrate très aisé. Toute la Famille Kéragoven est en mesure d'écrire et de parler au moins trois langues,  deux au choix, une natale.
Les filles n'ont malheureusement pas la même éducation que les garçons.  Elles apprennent à lire, écrire mais aussi à se comporter en tant que femmes aimantes , à danser, à monter à Cheval et à tisser. Bien entendu, les valeurs de la Famille Kéragoven sont enseignées « Toujours plus de pouvoir». Or, les femmes les plus âgées de la famille enseignent aussi aux jeunes femmes l'art de plaire aux hommes et de les contenter au lit, tout en parvenant à retirer des informations utiles. Toutefois, pour éviter les mauvaises rumeurs, ou de faire s'écrouler l'honneur familial, les Kéragovens sont les seuls maîtres de ce secret.




Biographie:Althea naquit le 2 Trevarisen 1511, dans le château principal des Kéragoven nommé ''Chateau de Vernal''. Elle fut le deuxième enfant de ses parents,  Nevis Kéragoven et Lydia Krisda.  Son frère aîné,  Blaize était âgé de 4 ans. Le père fut assez déçu de ne pas avoir eu la chance d'avoir un deuxième fils, les filles servant seulement à nouer des alliances ou des problèmes. Quelques jours après sa naissance, Lydia mis Althea au soin des sages-femmes premièrement car elles leur faisaient confiance, deuxièmement pour la mettre en sécurité. Car Lydia buvait beaucoup, énormément en réalité, dans son jardin. Durant ses 4 premières années, les membres féminins de la Famille Kéragoven l'éduquèrent, tour à tour car tel en était la tradition. Les femmes éduquaient les filles, les hommes les fils.  Althea n'eut pas une enfance heureuse, bien qu'elle soit née riche.  Sa mère préférait boire des boissons dans le jardin, son père s'occupait principalement de son fils.  De toute manière, l'affection n'est pas une qualité chez les Kéragovens, famille voyant seulement en leur progéniture une source de revenu et d'influence. Les Kéragovens ont un grand domaine, qu'ils ont acquis grâce à leur connaissance en matières d'intrigue,  aidant les membres de la famille royale à travers des générations ou participant à des batailles. Qu'importe la mission dont ils étaient acquittés, tant qu'ils furent dûment récompensés.

Àu troisième automne de la fillette, deux événements majeurs interrompirent le train de vie quotidien des Kéragovens. L'assasinat de Blaize survint. Il était en route pour aller visiter sa future femme. Mais des assassins le tuèrent rapidement , bien qu'accompagné de deux gardes. Or, il fut déclaré mort, mais Althea ne vit jamais sa dépouille. L'autre événement fut la naissance d'Arsène en 1515. En grandissant, Althea comprit qu'elle fut pendant un moment l'héritière des Kéragovens, et que cet héritage lui avait été volé.

Ses premières saignées signifièrent qu'Althea était prête. Les membres féminins les plus âgées commencèrent la «Vraie» éducation d'Althea. De la lecture, de l'écriture, de la danse ou de l'équitation, elle apprit comment satisfaire un homme sans passer à l'acte, récupérer des informations, concocter un venin grâce aux plantes et à la nourriture et assista à la mort par torture, mais elle n'y pris jamais part. C'était une sorte de «D’école» réservée au filles Kéragovens, les professeurs étant les sœurs, les cousines, les tantes, les mères et grand-mères.  Cet apprentissage fut gardé secret pour ne pas discréditer l'honneur familial.
En plus des cours féminins prodigués par la famille, Althea adore tout ce qui se réfère à la magie. D'ailleurs, elle éveilla sa première magie en observant les saisons, et surtout l'automne, sa saison préférée.  Elle adore chevaucher pendant cette période d'automne, lorsque le vent souffle sur son dos. Une agréable sensation de liberté, une perte de toutes les obligations de la gente féminine et de la vie de noble. Le puissant son de la foudre et les gouttelettes d'eau sur son visage ne lui donnèrent un sentiment d'Humanité qu'elle ne pouvait ressentir nul part ailleurs.
En revanche, l'éveil de ce pouvoir provoqua un phénomène étrange chez la jeune fille. Parfois dans ses songes, elle aperçoit une silhouette de femme qui semble toujours dire la même chose :

«Il est vrai qu'une simple étincelle peut embraser l'espoir, insuffler le feu dans le cœur des plus fatigués. La capacité de tirer sa force de l'espoir est sans doute le meilleur attribut de l'homme. C'est pourquoi…..Je consacrerai tous mes pouvoirs...A l'éliminer. Qu'est ce que cela fait? De savoir que durant tous ces siècles, tes efforts n'ont servis à rien. Que tes protecteurs t'ont laissé tomber. Que tout ce que tu à façonné sera détruit juste devant tes yeux.
Ta foi en l'humanité était tout de même légitime. Quand ils sont soudés, unifiés contre un ennemi commun, ils sont une menace notable. Mais divise-les, place le doute dans leurs esprits et toute trace de leur pouvoir disparaîtra. Bien sur, ils ne s'en rendront pas compte au premiers abords. Comme toi, ils se cramponneront à leur futile espoir. Mais ce n'est seulement que le premier pas.
Alors envois tes gardiens, tes dieux et tes rois. Et quand ils échoueront et que tu feras appel à une âme plus modeste, sache que tu l'enverras vers le même pitoyable trépas.»

Tandis qu'Althea, dans son rêve, grimpe les marches couleur mauve, elle s’arrête nette devant une silhouette qui semble humaine, mais dont la couleur blanche neige, les veines noires corbeaux font penser à un démon.

«C'est le début de la fin, Althea»

L'entité se retourne, ne laissant paraître que ses yeux rouges écarlate luisants.

«Et je suis impatiente de savoir de quel coté, tu va te ranger.»
Au réveil, Althea se retrouve vidée de son énergie. Pourtant elle garde en mémoire cette silhouette tant intrigante qu’effrayante. Cela n'aurait pas eu d'incidence sur sa pensée si ce rêve ne s'était pas reproduit plus d'une dizaine de fois en moins de quatre mois.

Néanmoins, il y à quelques mois, lors de son 16ème anniversaire, ses parents l'avaient appelé dans le jardin familial. Ce jardin était composé de haies taillés,  de fontaines ruisselantes d'eau claires, de bancs enfin, tout ce qui faisait le charme d'une famille luxueuse. A sa grande surprise, lorsqu'elle vit sa mère, son père l'accompagnait. Celui-ci n’avait pris qu'un rôle minime, presque éphémère dans la vie de la jeune femme, pourtant il était la, mine sérieuse. Althea s'assit sur un banc, et écouta sa mère qui commença à lui énumérer les obligations d'une jeune femme. Et puis, vint le moment qui changea la surprise en haine, ce qui avait eu pour effet d'émettre une brise de vent.. Son père avait débuté les recherches d'un époux fortuné et influant, de plus, il en avait trouvé trois. Althea garda son sang froid, tout le long de la discussion. Sur ce, son père lui remit une missive, contenant une invitation à un bal et lui exigea de lui donner un avis sur les trois prétendants le lendemain de ce même bal.

Objectif (facultatif) : / Si comme tous les Kéragovens convoite le pouvoir, elle s'intéresse néanmoins à se défaire de ses obligations de femme pour devenir une personne indépendante.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum