Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 20 Mai - 0:31
l'Orient valysien, Zienkursk - Vali Yuri

En ouvrant le seuil de la porte qui donnait sur le bureau, Yuri fit face à une race particulière d'individus réputés pour leur perfidie, leur opportunisme éhonté et leur avarice presque proverbiale, c'est-à-dire celle des chasseurs de prime. Accoutumés à la dureté de leur existence, ils avaient tous le regard hagard, patibulaire, qui criait, du fond de leurs yeux, famine et convoitises. Tantôt, ils conversaient de futilités, tantôt, ils devisèrent de leurs contrats respectifs, s'échangeant anecdotes et plaisanteries noires, parfois, ils se querellaient avec les officiers du bureau, et parfois ils en venaient aux mains lorsqu'ils estimaient avoir été floué ou si la prime ne justifiait pas les risques encourus, au regard des périls qu'ils eurent à traverser. D'autres se moquèrent de leur rapacité, certains, au contraire, s'emmuraient dans l'un de ces silences mystérieux, glacials, que le contact intime, fréquent, avec la mort rendait solennel.


Dernière édition par Templar le Ven 25 Mai - 16:24, édité 1 fois
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 20/01/2018
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 20 Mai - 1:59
[Hassling - Ozgë]

Sa tentative de contourner l'endroit fut ainsi une réussite et lui permis de ne pas s'ajouter encore plus d'adversaires, cependant, il y en avait qui étaient sur sa trace depuis un bon moment, depuis que ses serres avaient arraché la vie d'un homme pour la première fois. C'était l'adrénaline de ce geste qui l'avait en partie aidé à être aussi rapide dans sa course contre la montre, car elle savait que s'éterniser dans cette forêt ne pourrait que la mener à sa perte. Sa théorie se confirma d'une certaine manière quand ses poursuivants étaient bien proches d'elle quand elle perdit du temps et de la distance par rapport à eux en effectuant ce contournement. Il fallait courir, et c'est ce qu'elle fit, courir comme elle n'avait jamais couru auparavant. Sa forme chimérique conférait à son corps les jambes d'une corneille, plus légères et lui permettant d'être plus rapide dans sa fuite. Si ce n'était pas pour ça, des jambes normales l'auraient sûrement mené à sa porte étant donné la détermination que possédaient les chasseurs étant à ses trousses. Sans jeter un regard en arrière, il fallait avancer, comme elle l'avait fait en quittant son village. C'était la clé. Ne pas regarder derrière.

- Vous ne m'attraperez pas, lâcha-t-elle pour elle-même dans son inrelith natal afin de se donner le courage de continuer sa course et de ne pas céder à la douleur de ses jambes mises à l'épreuve et à sa respiration qui se faisait difficile.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 20 Mai - 22:12
Hassling - Ozgë

La jeune femme avait visiblement sous-estimé la ruse des chasseurs selvyens. Elle n’eût guère parcouru cinquante mètres qu'elle buta, tête baissée, dans un obstacle dissimulé sous un épais feuillage. Tendu au-dessus du sol et muni de grosses poches, ce fut dans ce filet à larges mailles dans lequel elle s'enfonça profondément. Elle n'était pas la seule. Le filet, tranchant au toucher, s'étendait sur une large portion de la forêt et une myriade de fugitifs, qui avaient échappé aux flèches et aux lames selvyennes, s’y étaient laissé prendre comme elle. A sa droite, à sa gauche, et sous ses pieds même, des soubresauts, des mouvements rageurs accompagnés d'ululement furieux témoignaient de leurs efforts pour se libérer.
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 20/01/2018
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Lun 21 Mai - 0:00
[Hassling - Ozgë]

Une seconde d’inattention avait suffit pour qu'elle se fasse avoir, une seconde qui suffit également pour qu'elle se retrouve soudainement enfermée dans ce filet, poussant en soudain halètement en s'en rendant compte. Bien évidemment, sa première réaction était de ne pas rester statique, de se débattre en faisant bouger bras et jambes n'importe comment, cherchant simplement à se libérer. Comprenant rapidement que c'était inutile et simplement épuisant, Ozgë reprit son calme, respirant lentement de grandes bouffées d'air pour se remettre de son précédent effort tout en se mettant alors à réfléchir comment se sortir de là. Les fils dans lesquels l'inrelith était bloquée étaient semblaient bien acérés, mais rien qui ne pouvait déranger les écailles de son corps et de ses jambes qui remplaçaient sa peau. Ozgë soupira avant de lever sa main, menant ses longues griffes face à son visage, réalisant qu'elle avait bien les moyens de se sortir de là. Malgré le fait qu'elle ne pouvait pas se positionner correctement, elle se mit à scier les cordes à l'aide de ses griffes, incapable de donner de grand coup dedans étaient donné que ses poignets étaient bloqués, cherchant d'abord à se libérer les mains pour ensuite pouvoir s'occuper de ce qui obstruait le reste de son corps. Se mettant à la tâche avec ardeur, elle voulait faire vite avant qu'un quelconque chasseur ne vienne ici et ne l'achève.
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 01/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Lun 21 Mai - 13:06
[Yuri] [Valysie (Est) : Zienkursk]


Sous son turban qui ne dévoilait que ses yeux, Yuri jetait des regards furtifs et craintifs tout autour de lui. Il aurait été si simple de faire demi-tour et s'en aller! Mais il devait trouver Krum, et cherchait attentivement.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Mar 22 Mai - 21:45
l'Orient valysien, Zienkursk - Vali Yuri

Exclusions faites des regards dubitatifs que lui jetèrent les chasseurs de prime, le jeune homme ne trouva rien. Néanmoins, il y avait, devant le comptoir où se réunissaient les représentants de la loi, un bureau dédié à toutes sortes de réclamations.

___________________________________________________________________________________

Hassling -  Ozgë

Ozgë lutta. Ozgë lutta une seconde fois. Ozgë, inlassablement, s'essaya à toutes les tentatives pour se sauver. Ses efforts étaient vains, et n'eurent pour conséquence de resserrer les liens autour de sa fine silhouette, si bien qu'elle fut immobilisée dans une position insolite. A l'instar de ces compagnons d'infortune, quoiqu'elle devint très rapidement un objet d'intérêt particulier, elle attisait les rires aigres et cruels des chasseurs. Après avoir été les victimes de leur cruauté, d'aucuns pensèrent, sur les conseils de l'instinct inhérent aux animaux qui se savaient condamnés, que ces hommes allaient effectuer un massacre général.

Il n'en fut rien. Les chasseurs marchèrent en tête. Tous avaient abandonné leurs armes. Derrière eux, s'agglutinaient dans une masse confuse esclaves et rabatteurs, parmi lesquels il y avait un nombre à peu près égal de Selvyens et de Gaëls. Les Selvyens étaient leurs maîtres et leurs manières étaient celles d’aristocrates. Ils ne semblaient guère animés de mauvaises intentions et conversaient de la meilleure humeur du monde. Leurs physionomies exprimaient des émotions dont la jeune fille avait vainement recherché les traces dans ce peuple de la forêt.  Il existait certainement une haine farouche, ancestrale, entre ces deux races d'Hommes. Il suffisait pour s’en convaincre de voir l’attitude du gibier, à l’approche des Selvyens. Furieux, ils s’agitaient frénétiquement, ruaient des quatre membres, grinçaient des dents comme les chiens sauvages, l’écume aux lèvres, et mordaient avec rage les cordes du filet. Sans accorder d'attention à ce tumulte, ces seigneurs de la chasse donnèrent des ordres à leurs valets, reconnaissables à leurs chevelures baisées par le feu ou par l'or ombré. Des espèces de gros chariots, petits et assez bas, surmontés par une cage, furent avancés sur une piste qui se trouvait de l’autre côté du piège. On les y enfourna à raison d’une dizaine par chariot, opération qui fut assez longue, car les prisonniers se débattaient avec désespoir. Deux brutes, les mains recouvertes de gants de cuir pour éviter les morsures, s'emparaient de leurs mains une par une, les dégageaient du filet et les jetaient dans une cage, dont la porte était vite refermée, tandis qu’un des seigneurs dirigeait l’opération, juché avec nonchalance sur sa canne en bois d'if. Celui-ci, à l'approche d'Ozgë, déclara d'une voix sereine, aux lointains accents souverains :

- Messieurs, sortez les chaînes pour cette petite sauvage. Nous ne lui offrirons pas d'autres occasions de semer le chaos.


Dernière édition par Templar le Mar 22 Mai - 22:03, édité 1 fois
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 20/01/2018
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Mar 22 Mai - 21:55
[Hassling - Ozgë]

Ces mots, elle les comprenait parfaitement. La langue d'Émilien. Elle comprenait autant le sens qu'ils portaient que le fait que c'était la même langue que le petit berger lui avait apprise. Ce n'était pas une grande surprise, sachant que cette forêt était entourée par leurs terres, mais cela suscitait une certaine peur en elle qui explosa à travers les mouvements frénétiques qu'elle se mit à faire dans un dernier effort inutile pour se sortir de là. Elle se servait de ses dents acérées pour mordre le filet étant à portée de sa bouche, de ses griffes au bout de ses bras qui étaient en train de gigoter dans tous les sens dans l'espoir qu'à un moment, le piège céderait et lui donnerait l'occasion de commencer sa fuite, sa tête se secouait dans tous les sens, ses hanches, ses jambes, tout ce qu'elle était capable d'animer s'activait dans des gestes barbares et agités qui trahissaient sa panique en train de gonfler. Mais elle ne faisait que s'épuiser, et lentement, cela se répercuta sur le reste de son corps. Ses oreilles se rapetissaient et se dégarnirent de fourrure, tout comme sur ses joues, ses cheveux se raccourcirent, ses dents redevenaient normales et sa peau reprenait sa place tandis qu'écailles de corneille et de dragons disparaissaient. Ses pattes redevinrent des jambes et des pieds, ses griffes redevinrent des mains et elle se sentit perdre tous les sens et la force que le don de la chimère lui accordait. Bientôt, ses gestes ralentirent, petit à petit, tandis qu'elle ferma les yeux en serrant les dents pour contenir sa rage qu'elle voulait crier de toutes ses forces.
Ce devait être une situation des plus pathétiques qu'il soit.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Mar 22 Mai - 22:30
Hassling - Ozgë

- Celle-là, on devrait la vendre à un cirque ambulant. Elle a un visage de poupine, un corps de gamine, et une attitude de chienne enragée, lâcha l'un des rabatteurs, un homme aux traits rudes et à la barbe abondante, pendant qu'il jetait le gibier dans les cages avec dédain.

- En effet, opina l'autre, nous pourrions en tirer bon prix. Toutefois, beaucoup paieraient rubis sur l'ongle pour besogner ce genre de fillette.

Et ils se moquèrent d'Ozgë et du ridicule de son sort. Lorsque vint son tour, l'un deux s'empara de ses cheveux et appliqua avec brutalité son énorme gant sur la face, avant de la jeter comme un fagot dans une cage, en compagnie d’une vingtaine d’hommes et de femmes, encore trop agités pour faire attention à elle.

Quand ils furent tous embarqués, un des esclaves vérifia la fermeture des cages et vint rendre compte à son maître. Celui-ci fit un geste de la main, et retentirent aussitôt les hennissements des chevaux de traînage. Les chariots se mirent en branle. Ozgë pouvait fort bien observer le conducteur qui suivait le sien. Gras et gros, c’était un rouquin au visage tâché. Il était vêtu d’une chemise blanche et d'un pantalon de jute, et semblait d’humeur joyeuse. Il adressait parfois aux prisonniers des exclamations ironiques et, quand les chevaux ralentissaient, elle pouvait l’entendre, discrètement, fredonner une chanson au rythme assez mélancolique, dont la musique ne manquait guère d’harmonie.


Dernière édition par Templar le Mar 22 Mai - 23:06, édité 1 fois
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 20/01/2018
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Mar 22 Mai - 22:50
[Hassling - Ozgë]

Une fois qu'elle se retrouva dans la cage tractée dans ce chariot, Ozgë se redressa directement sur ses genoux, attrapant les barreaux qui l'enfermaient pour pouvoir regarder dehors par simple désir d'avoir au moins une idée de là où le convoi pouvait se diriger. Elle se retenait de parler, ne disant aucun mot même à voix basse, que ce soit du selvyen ou de l'inrelith, elle restait entièrement silencieuse. Ozgë regardait la myriade de personnes qui se trouvaient là, dehors, libres. Ses capteurs. Ces barbares qui prenaient comme divertissement la vie d'autres êtres humains. Les ignobles monstres qui avaient désormais son sort entre leurs mains. L'inrelith put entendre le sort qu'ils cherchaient à lui réserver, et il est inutile de préciser qu'à part sa libération, aucun de leurs plans ne pouvaient lui plaire, mais elle n'était pas non plus naïve au point de penser qu'ils la laisseraient simplement partir. Tout ce qu'elle pouvait faire pour l'instant, c'était observer.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Mar 22 Mai - 23:05
Hassling - Ozgë

La première étape du convoi fut courte. Après avoir roulé pendant un quart d’heure sur une mauvaise piste, les chariots firent une halte devant une maison en pierre à l’orée de la forêt ; d'ici, Ozgë pouvait distinguer au-delà une plaine couverte de cultures ayant l’aspect de céréales. La maison, avec son toit en tuile verte, ses volets grisâtres et ses inscriptions inscrites sur un panneau usé à l’entrée, avait l’apparence d’une auberge. C'était le lieu de rassemblement de la chasse. De jeunes femmes vêtus de manteaux de fourrure étaient venues y attendre leurs seigneurs, qui arrivaient dans leurs calèches particulières, après avoir suivi un autre itinéraire. Elles étaient assises en cercle dans des chaises et discutaient à l’ombre de grands arbres qui ressemblaient à des érables. L’une d’elles buvait de temps en temps dans un verre. Dès que les chariots furent alignés, elles s’approchèrent, curieuses de connaître les résultats de la chasse et, d’abord, les pièces abattues, que les esclaves, protégés par des cottes de maille, étaient en train d’extraire de deux grands chariots, pour les exposer aux regards de tous.

Voici ici, dans sa splendeur funeste, le glorieux tableau de chasse. Là encore, les Selvyens opéraient avec méthode. Avec une méticulosité qui confinait presque à la mania, ils placèrent les dépouilles sanglantes sur le dos, côte à côte, correctement alignés. Puis, tandis que les damoiselles poussaient de longues exclamations admiratives, ils s’évertuèrent à présenter le gibier d’une façon attrayante. Ils allongeaient les bras le long du corps, ouvraient les mains, la paume en l’air, coiffaient les cheveux de certains... Ils étiraient les jambes, faisaient jouer des articulations pour ôter à d'autres leur aspect de cadavre, corrigeaient un membre disgracieusement tordu ou bien atténuaient la contraction d’un cou ou d'un dos. Ensuite, ils lissaient avec soin les cheveux, particulièrement ceux des femmes, comme certains chasseurs brossent le poil ou les plumes de l’animal qu’ils venaient d’abattre.
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 20/01/2018
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Mar 22 Mai - 23:27
[Hassling - Ozgë]

Campant sa position, elle restait les yeux rivés sur l'oeuvre des chasseurs, sans remarquer si oui ou non quelconque de ces dames était en train de la regarder. Le spectacle que donnaient ces braves hommes qui avaient courageusement terrassé toutes ces "vilaines bêtes" ne put que susciter du dégoût à Ozgë qui regardait la scène macabre, le visage portant une expression grave et froide sur ce qui se déroulait. Aucun avertissement et mise en garde n'aurait pu la mettre en garde contre cela. Contre le sentiment de dégoût qui l'envahirait en étant spectatrice d'une telle absurdité. Ces airs fiers et ces mots enjolivant leurs actes ... Comment pouvaient-ils exister ?

Quand elle en eut assez, elle resta au même endroit mais tourna le dos, préfèrant regarder autre part tout en se recroquevillant sur elle-même en enroulant ses bras autour de ses jambes. Une seule pensait en tête l'animait désormais : se préparer à s'enfuir à la première occasion qui se présenterait.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Mar 22 Mai - 23:43
Hassling - Ozgë

L’exposition du tableau s'acheva bientôt : trois rangées de corps soigneusement disposés, hommes et femmes alternés, celles-ci dardant une ligne de seins dorés sous l'oeil sanglant du soleil rouge océanien. Ayant détourné les yeux, Ozgë aperçut un nouveau personnage qui s’avançait, portant une pochette surmontée d'une toile, au bout d’un trépied. C’était un Gaël, le peintre qui devait immortaliser le souvenir de ces exploits guerriers pour la postérité selvyenne. La séance dura plus d’une d’heure, les seigneurs se faisant d’abord représenter, individuellement, dans des postures avantageuses, certains posant le pied d’un air triomphant sur une de leurs victimes, puis en groupe compact, chacun portant leur main sur les pommeaux de leurs épées devant ce charnier. Les jeunes femmes de l'aristocratie eurent ensuite leur tour et adoptèrent des attitudes gracieuses.

Les vivants, eux, n'étaient pas oubliés. Avant de disparaître dans l’auberge, l'un des seigneurs donna des instructions à l'un des chasseurs, qui semblait être le chef d'une bande. Celui-ci revint en trottinant joyeusement vers le gibier, rassembla tout son monde et, bientôt, les esclaves leur apportèrent à manger dans des bassines et à boire, dans des seaux. La nourriture consistait en une sorte de bouillis.
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 20/01/2018
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Mer 23 Mai - 14:15
[Hassling - Ozgë]

Peut-être que les autres pauvres hères répondraient à l'appel de la faim et se jetterait sur n'importe quoi qui pourrait leur servir de nourriture mais ce ne fut pas le cas d'Ozgë qui tourna la tête de dégoût en posant son regard pendant à peine quelques secondes sur le "plat" qui leur était servi, dont l'allure lui paraissait hideuse. Qu'importe la faim, dans sa fierté, elle se refusait à s'abaisser à cela et ne mangerait de cette bouillie sous aucun prétexte, préférait se laisser crever de faim plutôt que de continuer à être traitée comme du bétail. Elle resta encore une fois dans son coin de la cage, son dos se reposant sur les barres de sa prison, tandis que les autres se chargeaient de remplir leur ventre à l'aide de ce dîner misérable.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Jeu 24 Mai - 20:34
Hassling - Ozgë

Voyant qu'une de ses semblables ne mangeait pas, une petite fille, dont la chevelure et les yeux pailletés d'or évoquaient d'une manière éloquente le souvenir de la jeune femme du lac, se rapprocha d'Ozgë. Elle lui donna, avec force miaulements plaintifs, son repas, une bouillie épaisse constituée de céréales diverses, avant de retourner auprès d'un jeune couple qui devait être ses parents. La chasse terminée, chasseurs et rabatteurs ne se montraient plus agressifs, du moins tant que le gibier demeurait calme. Ainsi, ils se promenaient devant les cages, rieurs et d'humeur joueuse, et leur lançaient de temps à autre quelques fruits, s'amusant beaucoup des bousculades que ce geste provoquait. L'une des scènes qui se déroulait devant les yeux d'Ozgë laisserait sans doute à réfléchir. Ladite petite fille ayant attrapé un fruit fort goûteux au vol, son voisin se précipita sur elle pour le lui arracher. Cela déplût à l'un des chasseurs, lequel brandit sa pique, la passa entre les barreaux et repoussa l'homme avec brutalité ; puis, tout en murmurant des paroles douces pour rassurer l'enfant, il déposa un deuxième fruit dans la main même de cette dernière. On pouvait ainsi en déduire que ces Selvyens n'étaient pas insensibles à la pitié.
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 10/01/2018
Age : 16
Localisation : Sauvian
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Jeu 24 Mai - 21:42
Althéa Keragoven

Althéa récolta ce qu'avait semé le talisman. une impression de satisfaction, non, de béatitude. Qu'importe, ce talisman possédait des vertus sans pareil, cependant, avec les affaires de son frère, il n'était certainement pas question de donner une impression d'euphorie. Elle retira avec amertume son collier, puis le déposa sur sa table de nuit. Son frère avait annoncé hier soir, qu'il aurait certainement à faire affaire avec cette nouvelle famille, Althéa ne manquerait indubitablement pas une telle occasion. Elle appella alors, d'une voix douce qui mettait en doute l'exigence de la jeune femme, les caméristes pour l'aider à se vêtir convenablement ainsi que ses dames de compagnies pour juger ses habits.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Jeu 24 Mai - 22:37
Istrasie méridionale, Citadelle d'Hurnebloadr - Keragoven Althéa

Les servantes répondirent aussitôt à l'ordre de leur maîtresse. Fraîchement sorties du lit, elles affichaient cernes, regards hébétés, et marchaient d'un pas peu assuré, peu sûr de leur maintien, preuves d'une nuit déplorable. L'un d'elle, malgré son état de fatigue, se hâta de répondre à Althéa.

- Bonjour, Madame. Avez-vous bien dormi ? dit-elle, tandis qu'une autre ouvrait lentement les volets, laissant la lumière du soleil matinal inonder la chambre de sa clarté.
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 10/01/2018
Age : 16
Localisation : Sauvian
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Ven 25 Mai - 15:56
Althéa Keragoven

-Etonnamment bien, merci de me le demander, répondit-elle, elle même intriguée par une telle réponse.

Elle inspecta la chambre, assez lugubre malgré la lumière matinale. Cela ne convenait pas aux exigences de la dame, mais elle préféra se taire plutôt que de se plaindre le deuxième jour de sa vie dans cette citadelle. En soit, il y avait beaucoup, beaucoup de rénovations à effectuer pour restituer un semblant de splendeur dans ces ruines, néanmoins, Althéa ne se découragea pas car elle voyait en ces lieux un vrai potentiel. Elle revint à la réalité, et s'exclama:

- Pouvez vous m'aider à m'habiller et me coiffer? Puis-je connaître votre nom par ailleurs?, demanda-t-elle gentiment.
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 20/01/2018
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Sam 26 Mai - 23:07
[Hassling - Ozgë]

Malgré le geste de la jeune enfant de la forêt, Ozgë resta impassible, ignorant la présence du bol de bouillie et le petit regard curieux qu'elle jeta vers la gamine ayant fait preuve de gentillesse envers elle fut son unique geste. Certes, elle conservait sa fierté, mais cela avait quand même un prix que les gargouillements de son ventre criaient. L'inrelith continua d'épier l'enfant jusqu'à la scène qui se déroula entre elle et l'autre homme de la forêt. Ozgë considérait une intervention de sa part et s'apprêter à aller s'interposer dans l'altercation avant qu'un des Selvyens ne s'en charge lui-même. Son acte lui parût étrange mais ne changea pas son opinion qu'elle avait de ces chasseurs qui avaient fait coulé beaucoup de sang aujourd'hui et qui la gardaient toujours prisonnière. Elle fixa longuement le fruit qui était offert à l'enfant avant de détourner son regard en reposer sa tête contre ses bras qui servaient de support au dessus de ses genoux repliés, cherchant à éviter de se donner encore plus faim en regardant le fruit appétissant qu'elle n'aurait pas refusé.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 27 Mai - 12:32
Istrasie méridionale, Citadelle d'Hurnebloadr - Keragoven Althéa

- Je me nomme Eléa, et voici Victoria et Aliénor, fit-elle en s'efforçant à dédier un sourire, quoiqu'un peu timide, à celle qui deviendrait la Dame d'Hurnebloadr. Nous allons naturellement vous aider. Comment souhaiteriez-vous être vêtue aujourd'hui ? demanda-t-elle en plissant les yeux, surprise par l'abondance de parures et de soieries dans la garde-robe d'Althéa.
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 10/01/2018
Age : 16
Localisation : Sauvian
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 27 Mai - 12:46
Althéa Keragoven

-Eléa, Victoria et Aliénor, ravie de vous rencontrer. J'aimerai réellement vous faire confiance, c'est pourquoi, je vais donc exiger certaines choses et vous me trouverez les habits qui correspondent. Alors, je veux une robe longue, quelque chose qui se remarque de loin, mais qui fasse bonne impression. Pas trop dévoilée pour éviter de ressembler à une vulgaire catin, mais pas trop fermée car je ne souhaite pas montrer de timidité, mais de l'audace. Vous me proposerez une robe chacune, car j'apprécie de faire des choix, répondit-elle avec bienveillance.



avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 27 Mai - 13:13
Istrasie méridionale, citadelle d'Hûrnebloadr - Keragoven Althéa

Les servantes se mirent à l'ouvrage. La première lui proposa une robe de satin noir  niellée d'or et d'argent, qui sublimait le tracé voluptueux de la taille de la jeune femme, et dont le col était garni de fourrures d'hermines et de renards ; la seconde, plus prude, plus policée dans ses moeurs, proposa un ensemble émeraude dissimulant les courbes pour ne laisser transparaître qu'un discret reliquat de féminité ; la troisième n'avait pas tenu compte des recommandations de sa maîtresse. Audacieuse, elle présenta une robe légère assortie d'un filet d'argent dont les mailles étaient si ouvertes qu'elles laissaient tout entrevoir, ainsi que des cothurnes sur les talons, avec lesquels la cambrure de la demoiselle prendrait une allure gracieuse.

- C'est ainsi que l'on plaît aux hommes dans les Theska septentrionaux : en affirmant d'une manière éhontée sa féminité, dit-elle en se parant quant à elle d'un sourire espiègle.


Dernière édition par Templar le Dim 27 Mai - 14:21, édité 1 fois
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 10/01/2018
Age : 16
Localisation : Sauvian
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 27 Mai - 13:40
Althéa Keragoven


-Mesdemoiselles, vous avez meilleurs gout que certaines de mes dames d'honneur. Toutes vos propositions m'ont charmées, cependant, malgré les consignes données, l'audace d'Aliénor m'a fortement surprise. Aliénor, peut tu m'aider à me vêtir, tandis que les autres, préparez mes accessoires je vous prie, fit-elle tout en conservant un ton neutre.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 27 Mai - 14:23
Istrasie méridionale, citadelle d'Hûrnebloadr - Keragoven Althéa

- Mais madame, avant de songer à vous habiller, vous devriez prendre un bon bain et vous parfumer, répondit Victoria.
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 10/01/2018
Age : 16
Localisation : Sauvian
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 27 Mai - 14:40
Althéa Kergoven

-C'est vrai, je fus dépassée par les événements, je n'ai plus les bons réflexes, répondit-elle.
Elle pris le talisman sur soit, avant de reprendre la conversation:

-Allons-y, ne perdons pas de temps en bavardages, je ne veux pas rater les débats dont mon frère et notre famille en faisons le sujet. Que l'on m'apporte une baignoire, et hâtons nous. Les filles vérifiez si la température est bonne, ensuite, l'une de vous me nettoiera, une autre cherchera le parfum, et ma dernière se tiendra prête à me vêtir.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 27 Mai - 14:58
Istrasie méridionale, citadelle d'Hûrnebloadr - Keragoven Althéa

Prestement, on lui apporta serviettes, vêtements et après moult difficultés, la fameuse baignoire. Ayant mené leur maîtresse vers une alcôve qui donnait sur une petite fenêtre, les jeunes femmes firent couler l'eau et conversèrent de futilités. Au dehors, sombre, grisâtre, hospitalier, le monde sentait d'ici la mousse et le pin, le froid. Des brumes blanchâtres s'exhalaient depuis les cheminées des tours, tandis qu'un groupe de cavaliers se frayait passage à travers les arbres rabougris, descendait vers les ruines éparpillées, tels des bandes colorées d'argent, tout au fond du donjon. Ils descendaient sans bannières et sans le retentissement du cor.
Contenu sponsorisé

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum