Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 240
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

La relation de Causalité

le Lun 8 Jan - 0:16
La relation de causalité dans Bua nó Bás


Dans notre univers, comme je l’ai si bien spécifié dans le Règlement du RP, certains personnages sont plus puissants et plus riches que d’autres. Ce pouvoir et ce statut impliquent évidemment des devoirs et des responsabilités qui, s’ils sont bafoués ou négligés, peuvent aboutir à des conséquences significatives sur l’existence de votre personnage. Un seigneur de guerre quelconque a du pouvoir sur ses vassaux mais ce pouvoir dépend de sa gestion de ses terres, de ses sujets, et de ses choix en termes d’alliances. Ainsi, si vous réalisez des actions qui sont susceptibles de vous mettre, vous et votre Maison, en danger, sur le plan financier, politique ou judiciaire, j’aviserai des conséquences et futures sanctions/ou événements déclenchés.

Il peut parfois suffire d’un seul faux pas pour que s’annonce la déchéance de votre personnage, en termes de statut, de richesse ou de liberté. Qu’il s’agisse d’une grossière erreur ou d’une suite de petites erreurs, vos interactions avec votre famille, vos supérieurs, vos égaux et vos subordonnés, que sais-je encore, peuvent toutes avoir des conséquences sur le court, moyen ou long terme. J’observerai donc les actions de vos personnages de très soin, m’assurant de leur cohérence par rapport au contexte, et je transmettrai certaines de mes observations à certains joueurs concernés en cas de faits jugés potentiellement problématiques, pour quelques Maisons, groupes, nations, organisations et/ou personnages. Il vous appartiendra de rebondir sur les opportunités que je mets à votre disposition ou de persister dans votre lancée, auquel cas de nouvelles conséquences suivront, fussent-elles négatives… ou positives.

Modèle de déroulement possible :

1. Le joueur A, jeune chevalier, décide de RP avec le joueur B, damoiselle de noble lignée
2. Le joueur A décide de faire fuguer son personnage par amour avec le joueur N. Au cours du RP, ladite damoiselle au gré de ses passions perd sa virginité avec ledit jeune chevalier, et les deux amants, craignant les conséquences de leurs amours interdits, s’enfuient à travers les bois
3. Moi, le MJ, peut intervenir en tant que le père de la demoiselle, et fera tout ce qui est son pouvoir pour laver son honneur, tuer ou bien emprisonner le joueur A, avant d’envoyer le joueur B au couvent, par exemple
4. Le joueur A peut recevoir un procès, au terme duquel il peut choisir entre la mort ou l’exil définitif. Le joueur B peut choisir entre ne plus jamais quitter son château natal ou rejoindre les sœurs du Couvent.
5. Le joueur A injurie le PNJ B, noble de haute extraction ;
6. Le PNJ B, ayant un honneur à défendre, décide de laver l’affront et défie le joueur A en duel.
7. Le Joueur A accepte ce défi puis tue le PNJ B, s’exposant ainsi à la vendetta de la famille dudit PNJ B. Deux solutions s’offrent donc. Soit, le joueur A fait fi des possibles vengeances, et poursuit sa vie comme il l’entend. Soit, il prend en considération les menaces de mort de la famille mentionnée ci-dessus et la suite n’appartiendra à vous et moi-même.

Les actions de vos personnages, qu’elles soient motivées par la haine, l’amour, l’ambition, l’altruisme, etc… impliquent des conséquences variant selon leurs importances. Les précédents exemples illustrent les conséquences immédiates d’action très audacieuses et dangereuses pour les deux personnages impliqués.

• Quelques exemples supplémentaires de cas réels

- Si l’on se figure volontiers les seigneurs comme riches, en argent comme en vivres, et puissants, sur le plan du prestige comme militaire, si celui-ci emmène avec lui la moitié ou les trois quarts des chevaliers de sa garde dans un déplacement, son fief sera vulnérable à des attaques, de brigands, de mercenaires voire d’autres seigneurs. N’oubliez pas cette évidence. De la même façon, si un seigneur organise des banquets pantagruéliques tous les jours, vidant ainsi son grenier, à deux ou trois mois de l’hiver océanien, qui est réputé pour être long et rigoureux, il y a de grandes chances pour que sa population, son entourage et lui-même n’aient pas grand-chose à manger une fois l’hiver venu, meurent de la faim ou se ruinent en achetant des denrées devenues très chères.

- Certaines jeunes demoiselles de la noblesse ont à cœur de flirter avec des « mauvais garçons », qu’ils soient nobles ou roturiers. Le risque est réciproque puisque s’ils se font attraper, les hommes peuvent risquer, par exemple, et en fonction de leur statut, un mariage forcé dans le cas où ils sont nobles pour apaiser l’autre famille, ou une peine lourde telle que la castration, l’exil ou la mort. Les romances, selon ce que l’on peut entendre dans les chansons, paraissent belles, mais elles sont aussi à l’origine de situations dangereuses.

- Dans certaines cultures où la dignité est une valeur primordiale, les natifs peuvent être très regardant quant à leur honneur, donc vous devrez tenir compte de ceci afin d’éviter quelques malheureuses déconvenues dont vous seriez fin de vous soustraire à leurs funestes conséquences.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum