Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 18 Mar - 14:58
l'Orient valysien - Vali Yuri

- Je ne connais pas ton dessein, rétorqua-t-il, visiblement irrité par la question du jeune homme. Il va falloir purifier la chambre. Les forces du Mal sont ici et imprègnent ces murs. Pis surtout, la bande de Wladimir n'appréciera pas ça. Tu devrais partir de cette ville, mon gars.
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 01/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 18 Mar - 15:13
[Yuri] [Valysie (Est)]


La fugue, le manque de sommeil, la faim, l'horreur, l'excitation, tout s'accumulait dans l'esprit de Yuri, qui commençait à perdre patience.
D'un ton plus agressif qu'il ne l'aurait voulu, et ignorant les conseils du vieil homme:
- Mais dites-moi où je peux trouver Krum!
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 18 Mar - 15:19
l'Orient valysien - Vali Yuri

- Moi, j'en sais rien de ce type. Qu'est-ce que t'en as à foutre de lui ? Et qu'est-ce qu'il en a foutre de toi ? Tu m'as l'air d'être très con ou suicidaire, ou les deux. Qu'il soit mêlé à cette affaire te concerne pas, fit-il en se levant, avant de s'emparer de la main velue. Enfin, si tu veux mourir, c'est ton soucis et pas le mien. Va voir au Straltsa, au bureau des chasseurs de têtes. Il est peut-être là.
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 01/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 18 Mar - 16:05
[Yuri] [Valysie (Est)]


En s'emportant, Yuri avait serré les poings, broyant le papier. Il sentait à présent quelque chose de visqueux lui chatouiller la paume... il la rouvrit, et eut un sursaut lorsqu'il découvrit, entre ses doigts, un petit lézard - ou peut-un être un dragon miniature? identique à... son dessin. Celui-ci avait disparu du papier. Puis, le serpent se dissipa à son tour, comme un reflet qui s'efface. Plus aucune trace, ni dans sa main, ni sur sa feuille, du motif.
Il s'éloigna, trop préoccupé pour ne serait-ce qu'adresser un "au revoir" à l'aubergiste, mais ayant pris soin de mémoriser l'adresse indiquée, dévala les escaliers jusqu'à la sortie.
Il prit une bouffée d'air frais.
"Le dessin n'est plus là. Il y avait un dragon entre mes mains. Le même que celui du dessin. Le dragon a disparu. Le dessin n'est pas réapparu. Le dessin est devenu vivant et le vivant a disparu."
Krum, répétait-il. Krum allait le tuer, parce qu'il pensait qu'il le dénoncerait. Krum allait le tuer parce qu'il a essayé de venir en aide. Krum allait le tuer parce qu'il le cherchait et criait son nom.

Yuri s'assit et tint sa tête entre ses mains. Il médita pendant plusieurs minutes, jusqu'à retrouver la raison.
"Si Krum avait voulu me tuer, il l'aurait fait, comme avec Wladimir. Il l'aurait déjà fait, puisqu'il sait ce que j'ai fait. Non, non, c'est un avertissement."

Son pouls ralentissait. Yuri leva les yeux au ciel. Une part de lui lui conseillait de s'en aller, de quitter la ville comme disait l'aubergiste, et d'espérer ne jamais croiser Krum à nouveau.
Mais d'un autre côté, le rencontrer pourrait lui permettre de découvrir ces choses cachées; et cette connaissance élèverait son âme. N'était-ce pas ce qu'il était venu chercher? un moyen de s'extirper de la médiocrité.
Aussi estimait-il qu'il n'avait rien à craindre. Il préparait dès à présent les tout premiers mots qu'il dirait si Krum venait à apparaître. "Je ne veux pas me mettre au travers de ton chemin, j'aimerais juste savoir". Ça marcherait à coup sûr. Lui montrer qu'il était inoffensif, qu'il n'avait aucune raison de le tuer: enfin, qu'ils n'étaient pas ennemis.
Lorsqu'il avait découvert le corps sans vie de Wladimir, Yuri avait pensé ressentir de la colère devant un meurtre aussi affreux. A présent, il se rendait compte du fait qu'il avait été fasciné, ébahi devant le surnaturel (la main qui rampait) et la vengeance brutale: cette intrigue, qui ressemblait fort à celles qu'il écrivait, en vers, dans son temps libre; ou à celles auxquelles il songeait lorsqu'il dessinait des chevaliers et des traîtres se livrant à des batailles grandioses.



Il marchait en essayant de trouver le bureau des chasseurs de têtes (au Straltsa... Straltsa...), certes toujours nerveux: et cela se reflétait à travers la manière dont il tenait son sac, tout près de lui, collé à son flanc, pendant sur une épaule. Il avait récupéré une jolie bourse (il n'éprouvait à présent plus de remords à avoir repris cet argent sale, puisqu'au fond de lui, il se fichait de la mort même de son propriétaire) et ne voulait pas la perdre.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 18 Mar - 16:17
l'Orient valysien - Vali Yuri

Yuri sortit donc de l'auberge avant la fin de la matinée. Aux abords de cette bourgade malfréquentée, il fut hélé par un vendeurs de journaux.

- Monsieur, comme toutes les honnêtes gens, vous serez heureux d'apprendre que Stanislaw Chalamenko, le mage noir, a été pendu à l'aube, juste au moment où le soleil se levait.
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 01/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 18 Mar - 16:29
[Yuri] [Valysie (Est)]


Yuri considéra le marchand un instant. Krum n'avait donc pas arrêté la pendaison... Avait-il au moins essayé? Ou avait-il jugé que le sort du mage avait été scellé dès lors que les autorités l'avaient saisi?
Puis, imitant inconsciemment l'amorce de la phrase du vendeur:
- Monsieur, si je vous achetais trois de ces journaux, m'amèneriez-vous au bureau des chasseurs de têtes?
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 20/01/2018
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 18 Mar - 18:41
Suivant le jeune garçon avec précaution en se déplaçant avec méfiance pour les pentes de ce genre, histoire de ne pas stupidement finir par se retrouver au sol, le torrent de mots s'enfuyant de la bouche du garçon étaient tantôt amusants à entendre, tantôt mystérieux et réveillaient la curiosité d'Ozgë, perplexe quant à la possible signification des mots prononcés. Saurait-elle les comprendre un jour ? C'était entre autre le genre de choses qu'elle espérait obtenir à la fin de son voyage : comprendre. Comprendre les autres, comprendre les langues, comprendre les cultures, se comprendre elle-même.

La chaumière vers laquelle elle se rapprochait était également camouflée de mystères aux yeux de la jeune inrelith. Ces étranges yourtes faites de pierre et de bois l'intriguait tout particulièrement et elle venait à se demander comment est-ce que tout cela pouvait tenir debout et comment les habitants faisaient pour la déplacer lorsqu'ils n'avaient plus besoin de rester ici. L'entièreté du bâtiment devait être bien trop lourd pour que leurs yaks sans poils puissent les tirer et aucun chariot ne pouvait les soutenir ...

L'afflux de questions se calma et s'estompa quand le berger tendit une gourde à Ozgë. Cela tombait à point nommé puisque celle de cette dernière se retrouvait désormais vide depuis quelques heures et la soif ne manqua pas de s'inviter. Avec un sourire aux lèvres, elle attrapa la gourde et s'empressa de boire goulûment tout en faisant attention de ne pas en renverser sur elle. Une fois sa soif assouvie, elle essuya sa bouche du revers de son bras en soupirant d'aise.

- Merc- ...

Un remerciement naturel sorti de la bouche d'Ozgë, dans sa langue natale bien sûr, mais l'idée qu'il ne la comprendrait pas vint arrêter ses lèvres. Après une très brève réflexion, elle reprit.

- Merci, fit-elle en accompagnant le mot d'un autre sourire en espérant que son expression de visage ferait comprendre son intention à l'enfant en passant à travers la barrière linguistique.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 18 Mar - 20:52
Hassling - Ozgë

Le petit berger acheva de boire sa gourde. Il fit part de sa sympathie à la jeune fille en inclinant la tête lorsqu'elle l'eût remercié, ce dont il avait parfaitement compris nonobstant ladite barrière linguistique, qui n'entravait guère la compréhension réciproque dès lors que celle-ci s'articulait autour de l'usage de mots très simples.

- Moi, dit-il en se désignant lui-même par son index, Emilien.

Il pointa son bâton sur son épaule.

- Et toi ?
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 20/01/2018
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 18 Mar - 21:42
Elle but une autre gorgée d'eau avant qu'il ne se remette à parler, s'emparant de son attention et la faisant retirer la gourde de ses lèvres. Écoutant attentivement, comme perchée aux lèvres du gamin, et regardant minutieusement le mouvement de son bras et de ses doigts, elle comprit clairement ce qu'il cherchait à lui expliquer. Émilien. Les prénoms des Selvyens sonnaient d'une jolie manière aux oreilles d'Ozgë si ils ressemblaient à cela.

Quand ce fut à son tour, comme lui demandait le petit garçon et comme la politesse l'exigeait, elle mima les mêmes gestes qu'utilisa Émilien, se pointant elle-même du doigt.

- Ozgë.

Elle se fit très claire dans la prononciation des deux syllabes, espérant qu'il comprenne aussi bien qu'elle a pu comprendre le prénom du garçon. Ce dernier commençait à voir peindre chez Ozgë un portrait mélioratif de lui-même, tant il semblait dans son allure, dans les expressions parcourant son visage et dans sa voix, être relativement malin et vif d'esprit, de quoi faire une bonne première impression chez l'inrelith qui recontrait son premier "étranger". Si il ne s'occupait pas de moutons et ne vivait pas dans une si petite maison, elle aurait sûrement dit de lui qu'il devait être le fils d'un noble seigneur, bien qu'elle n'ait qu'une vague idée de ce que veulent dire ces deux termes. Dans tous les cas, elle était très heureuse que sa route commence avec Émilien, comparable à un guide aidant Ozgë dans ses premiers pas.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Dim 18 Mar - 23:39
Hassling - Ozgë

« Ozgë », répéta le jeune garçon en hochant la tête. Quel nom peu commun, se dit-il en actionnant un robinet, faisant couler l'eau dans une barque qu'il transporta avec quelques difficultés. Heureusement, le village jouissait d'un appréciable système d'irrigation. Il se dirigea vers la porte d'entrée, demandant à sa comparse de l'ouvrir.
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Lun 19 Mar - 9:40
[ Altezzia - Valesse ]

-Il n’y a pas de mal. Repondit Valesse qui n’avait pas vraiment attendu, étant donné que son jeune frère l’avait rejoins après avoir échappé à la surveillance de sa mère. Hysaj était venus s’inquiéter du départ de son frère, que l’on n’avait pas pris le temps de lui faire comprendre. Valesse joua des mains et des gestes pour le rassurer d’un retour prochain. Rien ne fut plus explicite que l’arrivé de Kaleo, ce dernier avait véhiculé la tristesse du jeune garçon à Valesse. Hysaj avait une connexion avec les être sauvage si naturel qu’on pourrait presque considérer qu’il vit à moitié à travers ces derniers. Valesse pris alors son frère dans ses bras, n’ayant pas d’autres geste plus réconfortant.
Le jeune garçon leva la tête vers le ciel, ce que son grand frère imita. Ils virent alors un spectacle particuliers. Tael le compagnon ailé de Vheil Aquila avait pris un envolé majestueux dans le ciel de Altezzia. Il n’avait pas été vus depuis la mort du lord. Il fut rejoins par tout les autres rapaces, des deux filles et de Valesse. Ils dessinèrent des cercles autour de lui en signe de respect et d’allégeance mêlée. À la fin de cette sort de cérémonie. Le grand aigle vint se poser chacun de ses serres sur les épaules de Hysaj. Il se pencha alors pour poser délicatement son bec dorée sur la chevelure de la même couleur du garçon. Le message était claire, Tael avait choisi son nouveau compagnon, chose inédite en un siècle et demi de dynastie. Il fallait y voir là un signe. Si les compagnons ancestraux de la famille veillent nos descendance, je pense pouvoir partir le cœur léger, dit alors Valesse à son nouveau mentor. Je suis prêt pour ce voyage que j’appréhende comme éprouvant.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Mar 20 Mar - 0:21
Altezzia - Aquila Valesse

Peu porté sur la spiritualité, le chevalier Erik ne comprit un traître mot de ce qui venait de se dérouler devant lui. A parler vrai, il attribuait peu d'importance à la bonne bénédiction dont les « Anciens » ou les « Dieux » gratifiaient leurs adeptes, car seul importait à ses yeux les vertus du guerrier et son aptitude à triompher des épreuves les plus difficiles.

- Le coeur léger ? Eprouvant ? répéta Ser Erik d'un ton strict, ne se détachant pas de son air impassible. Seigneur Valesse, je vous le dis avec sincérité : vos états d'âmes n'intéressent en rien les autres Chevaliers. Ils sont mêmes susceptibles de vous attirer le mépris de vos vassaux, et celui de votre future femme. Vous avez seize ans. Vous êtes un homme fait. Habituez-vous à réprimer vos douces émotions, à redouter l'impuissance et à honnir l'effémination, tout en cultivant le goût de la violence et de la puissance. Le devoir de virilité est un fardeau que vous devez brandir avec fierté.

Il avait récité ces paroles avec une froide courtoisie et sans l'intention d'offenser celui qu'il devait un jour servir avec loyauté et probité. Les autres seigneurs n'oseraient jamais lui dire la vérité, de toute manière. Pire, avec la morgue et la cupidité qui étaient les leurs, ils pourraient exploiter ses faiblesses à leur propre bénéfice, comme ce fut le cas par leur passé avec les seigneurs fainéants.

- Montez en selle, monseigneur. Nous partirons avant que l'aube ne se meure.
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 17/12/2017
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Mar 20 Mar - 7:44
[ Altezzia - Valesse ]

Se comporter avec Ser Erik et supporter ses remontrances n’allait pas être un problème. Valkrain son oncle l’y avait amplement habitué. L’émotion du spectacle précédent lui avait échappé, peut être serait elle la dernière, qui sait ?

-Ser...Commença Valesse après une traversé en silence de la ville. Sans vouloir vous commander, je préfèrerais que vous m’appelez Valesse tout simplement. J’ai tout pour que vous me donniez du Sir mais du haut de mes seize ans je n’ai même pas conscience de ces mots. J’estime que je dois...mériter ou conquérir cette « distinction ». Contrairement à Valrio, qui n’avait que trop conscience de son issu de fils héritier mais qui à fini loin de tout chose pouvant lui accorder légitimité. Ser Valkrain m’a souvent dit que l’on ne réalisait la valeur d’une chose que lorsqu’on la perdait. Alors je perdrais ce titre de Sir, je comprendrait alors certainement sa valeur et en aurait pleinement conscience. Valesse pensait chacune de ces pensées qui avaient fleurit dans les jours suivant l’intervention de son oncle. Malgré tout il appréhendait l’impassibilité du Chevalier ne sachant pas comment allait répliquer ce dernier.
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 10/01/2018
Age : 16
Localisation : Sauvian
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Mar 20 Mar - 21:41
Althéa Keragoven

Silvos intimidait la jeune femme, autant qu'elle lui faisait pitié.  Althéa n'aurait jamais imaginée que sa vie allait se résumer à habiter ce type de citadelle délabrée.  Depuis que cet inquiétant Lord Jasper les avaient faire rentrer dans la cour, une multitude de questions remuaient l'esprit de la demoiselle. Qui est donc ce lord Jasper, que les chevaliers Kéragovens connaissent, quels en sont les rumeurs qui se découlent de cette bâtisse et de son Lord?
Fort heureusement, bien que gelé, le vent soufflait. Ce même vent qu'Althea appréciait tant, qu'elle espérait pouvoir un jour maitriser à la perfection. Pourtant, elle se ressaisit vite puisque de grandes affaires allaient se dérouler dans les minutes qui allaient s'en suivre.  Le seuil du château n'était qu'a quelques pas, et pourtant les sculptures étaient impressionnantes pour une structure laissée à l'abandon.
On allait annoncer l'arrivée d'Althea ainsi que de son frère héritier. D'ailleurs, avant de rentrer dans le château, la jeune femme s'arrêta net devant le seuil.

"Arsène, mon frère, et vous aussi Leo, j'ai à vous parler immédiatement avant de faire un pas de plus, et de risquer de plus en avoir l'opportunité", fit-elle d'une voix qui sonnait formelle.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Mer 21 Mar - 19:53
Altezzia - Aquila Valesse

- Moi, je ne suis pas de cet avis, cher cousin. Le sang des premiers empereurs et celui de notre déesse-mère coule dans vos veines, autant que les miennes. Je n'oserai jamais offenser votre honneur et nos ancêtres en vous traitant comme un vulgaire manant ; vous êtes le supérieur naturel de nombre de Selvyens, gardez ceci à l'esprit. C'est en vertu du droit de naissance que vous méritez cette distinction légitime.

A présent, l'apparente impassibilité du Chevalier s'était substituée à un fin sourire en demi-teinte.

- Néanmoins, je comprends votre propos. Vous voulez être un méritant, un homme devenu grand par la seule prouesse de ses exploits. Je présume que vous avez du lire, durant votre adolescence, quantité de romans héroiques dont les héros sont souvent des miséreux qui ont conquit la gloire par leur talent en propre, et qui se sont distingués par leurs vertus morales telles que la modestie, l'humilité et la persévérance. Hélas, vous n'êtes pas ce genre de type. Par votre naissance et le hasard des circonstances, vous êtes l'un des Grands de cet empire. Ce mérite, vous le gagnerez d'ici peu en respectant d'abord la place que le Tout-Puissant vous a accordé.
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 20/01/2018
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Mer 21 Mar - 21:10
A la suite du petit berger, Ozgë marchait, les yeux rivés sur lui. Du peu qu'elle savait des Selvyens, elle les pensait plutôt paresseux avec une tendance à s'abandonner à la flemmardise. Jusqu'ici, Émilien lui prouvait tout le contraire à travers son assiduité. Même si s'occuper d'une ferme n'était pas vraiment une grande passion pour Ozgë, elle restait tout de même avec une bonne impression de l'enfant. Quand il lui fit comprendre qu'il avait besoin d'un petit coup de main, elle se hâta de s'exécuter, ouvrant la porte et la tenant ainsi de manière à ce qu'il puisse entrer.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Mer 21 Mar - 21:45
Hassling - Ozgë

Ce fut un intérieur modeste qui s'offrit au regard de la jeune étrangère. C'était une habitation familiale, comprenant une pièce autour d'une cheminée et deux autres à cet étage-ci et à l'étage supérieur. On y trouvait seulement deux lits qui servaient de sièges pendant la journée, armoire et/ou commode, ainsi qu'une table basse où était entreposé un socle qui contenait des pommes rouges.

« J'espère que ma mère se sent mieux », songea le jeune garçon en déposant la barque à l'intérieur d'une pièce, avant que ne s'entende la voix fatiguée d'une femme malade. Une discussion entre mère et fils s'ensuivit. Ozge pouvait deviner à leur intonation et à l'usage de son nom qu'elle était la source d'une dispute, où le jeune Emilien obtint le dernier mot en haussant le ton et après moultes diatribes. Ce dernier revint ensuite auprès d'elle, muni de feuilles et de deux plumes à écriteau, tout en affichant ce sourire matois qui le caractérisait si bien. Il lui fit signe de s'asseoir sur une chaise et lui tendit ensuite un papier, de façon à ce qu'ils se comprennent mieux par le biais du dessin. Elle devait commencer.
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 20/01/2018
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Mer 21 Mar - 22:08
Ozgë ne prêta pas grande attention au petit débat qui se déroula juste à côté, son regard plus captivé par l'intérieur de la chaumière et la manière dont étaient disposés les pièces et les meubles. L'endroit lui sembla charmant cependant et lui plût beaucoup. Elle qui a passé sa vie à dormir sur des lits de fortune à même le sol dans des demeures en toile, l'idée de vivre dans une telle maison possédait un certain charme.

Quand Émilien revint et qu'il prit place sur une chaise en tendant un papier avec l'une des plumes, Ozgë s'empressa de s'asseoir également et de saisir les objets qui lui étaient tendus. Comprenant son intention derrière cette idée qu'elle trouva maline, Ozgë se gratta un moment l'arrière de la tête en regardant la feuille de papier vierge.

Elle se mit alors à gribouiller quelques dessins : un petit personnage aux cheveux longs censé la représenter se tenait de l'autre côté de cinq petits arbres vulgairement dessinés, censés représenter une forêt. De l'autre côté de la forêt se trouvait la petite maison dans laquelle elle se trouvait actuellement, représentée du mieux qu'elle pouvait. Une flèche indiquait la suite de son voyage vers l'inconnu représenté par des châteaux assez étranges puisqu'elle n'en avait jamais vu et n'avait qu'une maigre description de ce à quoi ça ressemblait ainsi que de l'utilité. Elle savait juste qu'elle voulait en voir.
A côté se trouvait un homme de fer avec un heaume assez grand et une épée et à côté de ce dernier se trouvait encore un petit bonhomme censé également la représenter, avec sur son visage un bouche ouverte faisant penser à de la surprise. La flèche continuait entre arbres et montagnes et représentait des créatures légendaires, des hommes dans des habits étranges, le tout dans un style bien particulier qui lui était propre, marqué par une certaine vulgarité dans la représentation à cause de son manque d'informations et de connaissances.
La flèche finissait sur une sorte de côte, et plusieurs traits zigzaggant matérialisaient des vagues. L'Océan.

L'ensemble du dessin continuait de garder cet air rustre peu artistique, Ozgë essaya de représenter sa volonté de voir le Monde du mieux qu'elle pouvait.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Mer 21 Mar - 22:36
Hassling - Ozge

Il aurait été délicat d'ignorer l'impatience du jeune garçon à regarder le dessin de l'étrangère. Lorsque celui-ci fut achevé, il s'empara d'une pomme d'une main et de l'autre, tira la feuille vers lui. La consternation se lit aussitôt sur son visage. A ses yeux, ledit bonhomme représentant Ozge était une sorte de fugitif, les châteaux des prisons, et les hommes des fers de cruels esclavagistes. Pire encore, le visage béant du personnage dessiné semblait exprimer la peur et le désespoir, tandis que les hommes vêtus de ces habits étranges paraissaient... vraiment étranges. Il fronça les sourcils. On y comptait quelques rescapés des rafles organisées par les corsaires sarozaar qui terrorisaient les littoraux et parmi eux, aucun n'était aussi serein que l'étrangère.

Pour être sûr, il se mit quant à lui à dessiner. On y vit dès lors une femme ressemblant à Ozge muni de fer, couvert de meurtrissures, enchaînés par des hommes aux visages cruels, équipés de cimeterres et de fouets ; et puis une flèche se jetait sur une case où un enfant blond, dont on déduisait qu'il s'agissait d'Emilien, était accompagné d'une femme et d'un homme barbu, de forte carrure, mais raturé. Emilien pointa ensuite du doigt les pirates, qui l'avaient tué. D'un geste sec, il reproduisit un égorgement avec son index de manière à le faire comprendre.
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 20/01/2018
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Mer 21 Mar - 23:20
Ozgë observa longuement le dessin, peinant à comprendre au tout début. Elle fronça les sourcils en regardant plus en détail l'homme raturé, prenant au final 10 bonnes secondes pour comprendre. Sa mine se déconfit alors pour laisser place à un regard triste, évoquant la peine qu'elle ressentit pour lui à cet instant. Ozgë faisait rarement preuve de compassion, mais l'appréciation qu'elle avait du jeune enfant joua et se saisit de ses sentiments.

Elle reprit ensuite le papier et la plume, se remettant à dessiner : elle refit la maison d'Émilien et représenta à l'intérieur le jeune garçon, sa maman et à côté un point d'interrogation qu'elle entoura pour bien marquer sa question.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Mer 21 Mar - 23:50
Hassling - Ozge

La compassion d'Ozge toucha l'enfant, qui sourit afin de dissiper le malaise de cette dernière. Il secoua la tête en signe de négation et tendit son menton, de manière à lui renvoyer sa question. En vérité, le jeune garçon fulminait de questions mais le dessin ne lui permettait pas de les exprimer avec la finesse qui caractérisait le langage écrit. On pourrait peut-être considérer ceci comme une tentative maladroite pour poser une question, mais Emilien tâcha de reproduire les tatouages qui ornaient le visage de son interlocutrice sur une case qu'il assortit d'un point d'interrogation, lequel fut juxtaposé à un cercle où il représenta une famille, avec une mère, un père et des enfants, dans le but de questionner Ozge sur ses origines. A son visage gêné, on devinait que le petit berger avait saisi la difficulté de sa requête.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Jeu 22 Mar - 21:24
Istrasie - Citadelle de Silvos - Keragoven Althéa

Les deux hommes restèrent de marbre, doutant de l'utilité d'une remarque à faire alors que les gardes étaient des plus observateurs.

- Que veux-tu dire, ma soeur ? chuchota Arsène, en feignant de nettoyer sa lèvre supérieure d'un revers de main.
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 20/01/2018
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Ven 23 Mar - 20:36
Prenant le dessin sous les yeux et préparant sa plume, elle regarda attentivement les lignes qui formaient le dessin et comprit plus rapidement que précédemment les questions posées. Elle agita la plume sous son menton un bon moment, décidant de la manière dont elle répondrait à la question. Elle commença en continuant le dessin d'Émilien, ajustant le nombre des "autres enfants" au nombre de quatre avant de les barrer, puis de crayonner une petite fille censée la représenter. Du cruel destin qui avait saisi sa famille, Ozgë n'en était pas vraiment affligée. Elle n'avait jamais eu l'occasion de connaître ses frères, tous étaient morts avant qu'elle ne vienne au monde, aussi l'illustration de la jeune fille seule à côté de ses parents ne provoqua pas quelconque sentiment particulier chez elle.

S'intéressant ensuite à la deuxième "question", elle dépeignit à côté du dessin d'Émilien censé représenter ses peintures tribales le même personnage qu'avant, une petite fille, et à sa droite une autre fille plus grande, paraissant d'avantage adulte que la précédente. Une flèche les séparait, dépeignant en trois simples traits tout le procédé du passage à l'âge adulte. Plutôt satisfaite, elle retira sa plume après avoir arrangé quelque peu la manière dont elle était dessinée avant de montrer la feuille au jeune garçon.
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 10/01/2018
Age : 16
Localisation : Sauvian
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Ven 23 Mar - 20:58
Althéa Keragoven


-Arsène, je tiens à me répéter. Modère toi si l'on te propose quelconque rafraichissement, refuse poliment si tu en à l'occasion. Ta mission ici et de maintenir les liens entre nos familles, et te connaissant (elle regarda autour d'elle pour s'assurer que personne n'entende), je sais que tu ne lésines pas sur le vin. Ne boit pas avant d'être sur que les affaires se soient concrétisés.

Elle fit un demi-tour de sa tête vers la droite avant de reprendre discrètement:

Leo, focalisez vous sur Arsène, et sur rien d'autre. Nous ne voulons pas reproduire l'évènement d'il y à 13 ans, nous ne pouvons nous permettre de perdre notre héritier.

A ces mots, elle se remit bien droite, plaça ses bras le long du corps puis prit de longues inspirations avant de calmement annoncer:

-Vous pouvez annoncer notre arrivée à Lord Sigimer.
avatar
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bua-no-bas.forumactif.com

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

le Ven 23 Mar - 23:12
Istrasie - Citadelle de Silvos - Keragoven Althéa

- Ma chère soeur, je crois le plus sot des sots assoiffés ne daigneraient même pas porter à ses lèvres une coupe du vin d'ici, répondit-il d'un ton altier, soupirant.

Le Chevalier Léo se montra, quant à lui, nettement moins serein que le jeune héritier des Keragoven. Le simple fait que Lord Sigimer n'avait ni honoré sa dulcinée d'un cortège cérémonial, et ne s'était lui-même ni présenté à elle, constituait une double offense, d'autant que ce dernier, au mépris semble-t-il de la sûreté de la jeune femme, n'eût point jugé utile de sécuriser les environs et les débarrasser des nuisibles infestant routes et forêts.

- Votre grâce, eu égard à la cérémonie en grande pompe qui nous a été réservé, je crois que vous avez tout-à-fait le droit de refuser d'entrer dans cette... sussura-t-il, et le silence que le cavalier imposa était éloquent. Vous pouvez faire valoir le respect qui vous est due en raison de votre rang. Messire votre père serait furieux de voir que votre honneur a été ainsi bafoué par ces nobliaux parvenus.

Curieuse ironie de voir cet homme, au demeurant si vigilant quant aux réactions des membres de la garde de cette citadelle décrépie, céder au sentiment du mépris. Il fallait y voir là une indignation qui se confondait avec une colère soutenue depuis la moitié du voyage.

- Dois-je vous rappeler que vous n'êtes qu'un Chevalier, sir Leo, et qu'en raison de votre état de servilité, vous seriez malaisé de murmurer des insanités à l'oreille de ma soeur ? rétorqua Arsène avec un souverain dédain. Gardez à l'esprit que vous devez obéir et non réfléchir, et que c'est par la seule amitié que mon père voue au votre que vous avez obtenu le droit de galoper à nos côtés, acheva-t-il avant de prendre la parole. Ouvrez les herses !
Contenu sponsorisé

Re: Darzna na Anzal - Guerre et Paix

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum